Pourquoi faut-il poser des nichoirs ?

Mésange charbonnière

Les animaux de nos campagnes sont comme nous.

Ils ont de multiples besoins primaires pour vivre, survivre , évoluer dans l’environnement que nous leur modelons.

Il leur faut trouver de la nourriture et de l’eau, toute ou une partie de l’année, des refuges pour s’isoler des prédateurs, des lieux de perchage pour les rapaces, des endroits pour se reproduire , dormir, s’isoler du froid ou du chaud, des zones de circulation, de transition d’un lieu à l’autre. Sans croiser des engins à moteur pour les plus chanceux.

Les producteurs primaires de la chaîne alimentaire que sont nos merveilleux végétaux, apportent gratuitement (ou presque) le logis et le couvert à la faune environnante.

Lorsque la diversité végétale est riche et qui plus est, peu entretenu par l’homme, elle devient un réservoir de biodiversité. Les haies basses broussailleuses, les haies arbustives composées de différentes espèces végétales sont le refuge de nombreuses espèces d’animaux.

Les arbres sont les points relais, les lieux de nidification, de regroupement, les lieux de nourriture, d’abris… Certains au bois tendre offrent des cavités, d’autres plus vieux s’évident et accueillent les animaux.

Mais combien faut-il de temps à des arbustes pour avoir une taille raisonnable ? 5 à 10 ans.

Et pour les arbres ? 20 à 100 ans

Les arbres avec des creux, des fentes,  qui servent aux chauves-souris pour y passer la journée et aux mésanges, rougequeues à front blanc, rollier d’Europe, choucas, étourneaux, chouette hulotte, hibou petit Duc pour leur nichage, écureuil, loir, lérots etc…Quel âge ont ils ces arbres de nos campagnes ? Mais surtout, sont ils assez nombreux pour subvenir aux besoins de notre faune ?

Les grands arbres, les vieux arbres manquent, les cavités manquent, la diversité manque.

Voilà pourquoi nous compensons en posant des nichoirs.