Les chauves- souris, quel gîte choisir ?

Les chauves-souris et leurs habitats

Elles sont uniquement insectivores, inoffensives et menacées. Prenons soins d’elles !

Nous proposons 2 types de gîtes : le fissuricole (gîte plat et étroit) et l’arboricole (gîte reproduisant une cavité)

Gîte pour chauves-souris arboricoles

Elle se logent dans des cavités d’arbres de type ancien nid de pic, arbres creux .. à savoir que 2/3 des espèces de chauves-souris utilisent les cavités d’arbre. Le gîte pour chauves-souris arb

oricoles que nous proposons a plusieurs avantages:

  • pas de nettoyage car l’ouverture en bas du gîte permet l’évacuation du guano,
  • cette ouverture empêche les oiseaux de venir nicher,
  • la taille du gîte et les 2 sortes d’entrées distinctes pemettent d’accueillir differentes espèces de chauves-souris,
  • Il est possible d’ouvrir le gîte par dévissage de la porte en façade.

Différentes espèces de chauves-souris  occupent des milieux diverses, il y a des espèces typiquement forestières mais il y en a aussi dans les milieux agricoles et les parcs et jardins. Elles chassent toutes sortes de proies et font parties des auxiliaires de cultures et prédatent les insectes nocturnes  (papillons de nuit, mouches à activités crépusculaires…)

Gîte pour chauves-souris « fissuricoles »

Elles se logent la journée dans des fissures comme des écorces d’arbres décollées, sous des tuiles , derrière des volets….les plus communes sont les Pipistrelles. D’après les études menées par le CTIFL, elles peuvent consommer jusqu’à 3000 moustiques par nuit et s’attaquent à des ravageurs des cultures comme la mouche de l’olive, la tordeuse orientale ou le carpocapse et même la cicadelle pruineuse découverte tout recement dans les crottes de pipistrelle.

Ces gîtes reproduisent des logent étroites dans lesquelles les chauves-souris se sentent en sécurité. Au plus ils sont grands au plus il y a de zones de températures variées à l’intérieur.

Pose

A partir de 2.5 m de haut, s’il y a des chats l’entrée doit être à 3 m minimum,

Les gîtes d’espèces fissuricoles: n’hésitez pas à les mettre assez haut car ces gîtes ne nécessitent pas d’entretien. La zone sous l’entrée du gîte doit être sans obstacles dans un rayon de 2 m pour permettre aux chauves-souris d’y sortir et d’y entrer.

Concernant les orientations, sur les façades idéalement il faudrait choisir plusieurs lieux de pose car les chauves-souris changent souvent de gîte en fonction des températures extérieures et de leur état : gestation, elevage des jeunes, sevrage, reproduction etc… Elles vont chercher des gîtes chauds en juin-juillet exposés plein soleil pour mettre bas et pour apporter de la chaleur aux juvéniles, puis selon les températures elles vont rechercher des gîtes moins exposer au soleil en juillet – août (surtout lors d’épisodes caniculaires). Puis en saison fraiche leur préference sera portée vers des endroits frais  pour ralentir leur metabolisme qui se règle sur la disposition en insectes saisonnière.

Orientations pour résumer: au sud plein soleil et au sud à l’ombre (sous l’avancée du toit) puis à l’est et au couchant.

Le nombre d’abris, la disposition en eau et un environnement avec des zones sauvages et arborées favorisent leur présence. A savoir que les chauves-souris utilisent les corridors arborés pour se déplacer : les haies, les bocages, les ripisylves, elles ne traversent que très rarement les étendues dégagées commes les champs de céréales, les domaines viticoles, les steppes…

chauves-souris en vol